1

Commentaires et commentaires: 1

  1. Nikolai GANZYUKOV, région de Voronej

    Les mûres ramassent des seaux

    Dans un arbuste de la mûre sans arbuste, je ramasse des seaux 2,5 de grosses baies de la taille d’une petite prune. Je vais vous dire comment je prends soin des plantes et comment obtenir un tel résultat.
    Atterrissage
    Les mûres ne devraient pousser que dans un endroit ensoleillé. Les trous de plantation (taille 60 × 60 cm, distants de 2 m) se remplissent d'un mélange d'humus pourri, de sol fertile et de sable de rivière à grains grossiers (à parts égales). Les plants avec un système racinaire fermé (j'ai des variétés de plantes Lough Tey, Chester, Polar) peuvent être plantés à tout moment - du printemps à l'automne. J'enracine le collet sur 2-4 cm, les boutons de maturation des pousses de substitution ne doivent pas être à la surface, sinon ils vont se dessécher. Après la plantation, les plantules sont arrosées avec de l'eau et broyées avec une couche de compost en 2-3.
    nourriture
    Pendant la saison, je mange trois fois.
    Au début du mois de mai, sous chaque arbuste, je ferme du nitrate d'ammonium (10 g) à une profondeur de 15-50.
    Au début du mois d’août, l’arrosage de l’infusion de mullew (1: 8) - un seau sur la plante, ajoutant de la cendre de bois (pot d’un demi-litre de composition 10 l). Les conifères de cendres ne conviennent pas!
    En septembre, je répète le deuxième pansement.
    C'est l'un des trucs les plus importants de la mûre. Au cours de la première année de croissance des gaules, je supprime les inflorescences - pour stimuler le développement du système racinaire. La deuxième année au printemps, avant la floraison des boutons, en partant du sol, 1,5-1,8 m raccourcit les sommets (au-dessus du rein). J'attache les pousses à un treillis jusqu'à une hauteur de 2, puis chaque hiver après l'hiver, je taille des tiges gelées en un bourgeon vivant.
    En été, au début du mois de juin, j'éclaircis les arbustes: je retire les pousses, laissant les tiges fortes de 6-8 pour les variétés rampantes et de 4-5 pour les plantes dressées. Les dessus des jeunes pousses raccourcis sur 5-8, voir
    Chez les plantes adultes, après la récolte, je découpe les plantules qui ont germé.
    Pousses d'automne tardives retirées du treillis. Je les pose sur le «coussin» de branches d’épinette, puis je m'endors avec des feuilles sèches. J'appuie sur les planches et sur celles-ci se trouvent les roseaux que je brûle au printemps et verse les cendres sous les buissons.

    réponse

Laisser un commentaire, commentaires